Métalu A ChahuterMétalu A Chahuter
recherche

Petty Bones Band - Création 2021

Cendres la Rouge

  • samedi 14 mai à 20h30 / MusVerre - 76 Rue du Général de Gaulle - Sars-Poteries (59)

Tout droit sortis du cimetière où ils habitent... - et pour cause puisqu’ils sont morts ! - des petits squelettes viennent voir à quoi ressemble le monde de maintenant et tentent, par leur musique endiablée et un humour teinté de noir,de détendre les zygomatiques des humains.
Un concert-spectacle tout public et humoristique, qui mêle marionnettes, squelettes-musiciens, jeux d’ombres et de lumière ; où des scènes de manipulation alternent avec des morceaux inédits de musique joués en direct par des automates programmés par ordinateur.

Les instruments et la musique

Cinq musiciens-squelettes d’environ 40cm se démènent sur de drôles d’instruments bricolés : deux guitaristes, l’une électrique, l’autre aux cordes frottées ; une pianiste sur son toy-piano ; une contrebassiste avec un archet miniature et un batteur qui tape sur des petites peaux tendues.
La musique n’est pas pré-enregistrée et plaquée sur des automates qui bougent. Les instrumentistes jouent réellement, créant une musique complètement inédite. Si le Petty Bones Band reste assez inclassable, il se rapproche du rock n’ roll de par son rythme et son énergie.

La marionnette et ses avatars

Répondant au nom de Tino-Tina, elle intervient entre les morceaux avec beaucoup d’entrain et de malice pour présenter le groupe. Tout en humour et dérision, elle parsème son show d’anecdotes personnelles, révélant avoir toujours rêvé de monter sur scène, que Tino-Tina est en fait un pseudonyme ou encore le fait d’ignorer être une fille ou un garçon, puisque ce n’est pas gravé sur la stèle...
Sil n’y a qu’un seul « personnage », il se décline en une série de marionnettes différentes selon les situations, apparaissant successivement en direct sur le plateau, avec ou sans sa cape, dans une sorte de petite télé ou en ombre derrière l’écran. En tout, ce sont six marionnettes qui matérialisent cet unique personnage, qui ne cesse de se transformer.

Les ombres et la lumière

Des petites sources évoluent tels des mini-poursuites, offrant toutes les possibilités d’une programmation par ordinateur : vitesse de déplacement, intensité, zoom, jeux de surimpression d’ombres, effet stroboscopique... En fond de scène sur grand écran, les ombres projetées des musiciens se combinent avec des décors et marionnettes rétro-projetés. Les deux modes, projection et rétroprojection, se mêlent et se superposent.

©Eric Le Brun - Light Motiv

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Genre : concert-spectacle avec jeux d’ombres, automates et marionnettes
Équipe artistique : 1 marionnettiste et 2 régisseurs
Destination : tout public
Durée : 50 minutes
Jauge : groupe de 50 personnes sans gradins / 150 avec gradins

Espace de jeu en intérieur : tous types de salles (y compris non équipées) - 7m x 7m + 3m de hauteur - occultation indispensable
Temps de montage : 8 heures
Temps de réglages, balances et répétition : 4 heures
Temps de Démontage : 4 heures

Spectacle autonome techniquement

nous suivre

  • RSS
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
Bureaux : 161 rue Roger Salengro ● 59260 Hellemmes Lille
Tél. 03 28 07 32 27
Ateliers : 122 rue Dordin ● 59260 Hellemmes Lille
texture fond de page